Équipement du motard : tenues, bottes, casques…

Conduire une moto présente certaines obligations. Toutes ces obligations sont portées sur la sécurité du pilote. Depuis le 1er juillet 1973, le casque est obligatoire, que ce soit pour faire de la route ou du chemin. Mais le casque n’est pas le seul équipement obligatoire. Les gants homologués et le gilet jaune le sont aussi. Ce dernier n’est pas utile en roulant mais doit être facilement accessible.

Partez pour rouler en toute sécurité avec votre équipement de protection

En matière de sécurité, l’équipement minimum joue un grand rôle de protection. L’équipement du pilote de moto-cross est le symbole même de l’utilité des accessoires en cas de chute. Ces derniers permettent une protection sur la tête grâce au casque mais également sur les jambes grâce aux bottes. Conduire une moto implique d’être très conscient des risques que l’on encoure. A la différence d’une voiture, vous n’avez aucune carrosserie qui vous protège. La tenue du pilote est sa carrosserie. Son casque et ses bottes sont les protections vitales en cas d’accident. Les équipements obligatoires sont donc le casque et les gants homologués, mais facultativement, vous serez mieux protégé en utilisant un blouson et des chaussures de moto.

L’équipement du motard qu’il est obligatoire de porter sur le territoire national

Le code de la route impose de porter certains équipements obligatoires pour les motards. Le plus ancien équipement est le casque qui est obligatoire depuis la loi du 1er juillet 1973. C’est un casque homologué qui est imposé. Vous ne pouvez pas mettre sur la tête n’importe quel couvre-chef. Le casque est obligatoire pour toute personne qui conduit un deux roues, de la plus petite cylindrée à la plus grosse. Les gants homologués eux aussi sont obligatoires. Ne prenez pas des gants de ski qui ne sont pas prévus pour cela. Les forces de police contrôlent que vos gants soient bien certifiés et vous risquez une amende allant jusqu’à 68 € en cas d’infraction. Le dernier équipement obligatoire, si vous voulez conduire une moto, est le gilet jaune. Ce gilet peut être mis dans un endroit assez facile d’accès car en cas de panne et d’arrêt sur la route, il vous faudra le porter.

La tenue du motard et les équipements facultatifs

Un bon nombre d’équipements ne sont pas obligatoires. Malgré tout, certains de ces équipements facultatifs sont très importants pour la sécurité et sont néanmoins des protections nécessaires afin que les dégâts en cas d’accident soient réduits à leurs minimums. Le blouson fait partie de la tenue qu’un motard digne de ce nom doit porter. Il fait partie de la panoplie de l’équipement du pilote de moto-cross. Il protège le haut du corps. Pour maximiser sa protection, il faut que son blouson comporte des protections pour les coudes et le dos. Dans la tenue du motard, il y a également les bottes qui ne sont pas obligatoires elles non plus, mais fortement conseillées. Elles protègent vos chevilles et vos pieds qui peuvent être sollicités sur un appui. Conduire une moto sans bottes n’est pas du tout conseillé. Enfin, le pantalon de moto fait partie de la tenue nécessaire du pilote de moto. Il protège les jambes en cas de chute.

Conduire une moto : améliorer la tenue de route
Quels sont les équipements de freinage moto ?