Peugeot lance un nouveau label de carrosserie

Peugeot lance un nouveau label de carrosserie

L’entreprise de fabrication automobile Peugeot a procédé il y a peu de temps au lancement officiel de son propre label de carrosserie d’auto. Parvenir à une optimisation globale de l’activité carrosserie au sein des différents ateliers de l’entreprise, tel est le principal objectif que vise cette récente initiative. Pour l’atteindre, il est prévu un accompagnement conséquent, non seulement sur les processus de travail, mais aussi au niveau de la formation et de l’outillage, afin de permettre au géant de l’automobile français de rattraper son retard par rapport à ses concurrents sur le marché. Focus !

Une initiative salutaire

Près de 35% de l’activité des ateliers, c’est ce que représente le domaine de la carrosserie d’auto chez le groupe PSA. Ce chiffre, bien que stable, ne satisfait pas pour autant le célèbre constructeur automobile français, qui entend bien l’accroitre vu les opportunités que présente le secteur de la réparation-collision de pièce de carrosserie dans le marché automobile actuel. C’est dans ce cadre que l’entreprise a récemment décidé de lancer un label spécial pièce de carrosserie pour Peugeot, avec un cahier de charges spécifique ; une initiative qui ravit principalement ceux qui réparent les pièces auto.

En effet, le nouveau label, qui est encore en cours de finalisation, a été développé dans le but d’épauler les réparateurs de pièce d’auto désirant y adhérer, pour l’optimisation des processus de travail, un meilleur usage de leurs outillages, et une gestion améliorée de l’atelier de carrosserie d’auto. Mais ce n’est pas tout ! Le groupe PSA a également prévu un volet dédié à former les membres du secteur de la réparation de pièce de carrosserie qui le veulent, pour leur permettre de se familiariser avec les nouvelles technologies Adas, entre autres.

L’entreprise de construction automobile ne souhaite cependant pas se montrer directive en ce qui concerne le déploiement du nouveau label. Le choix sera plutôt laissé aux ateliers de fabrication de pièce de carrosserie pour Peugeot, Opel, Citroën et DS.

Une seule ambition : mieux conquérir le marché automobile

La mise en place de ce nouveau label de carrosserie d’auto en 2019 devrait garantir à l’entreprise une offre packagée et transparente. Les dirigeants du groupe espèrent qu’un grand nombre d’agents spécialisés en réparation de pièce d’auto (voir Mr-entreprise.fr pour en savoir plus) se manifesteront. Le maillage territorial serait ainsi complet, suffisamment conséquent pour permettre à la société de couvrir les besoins de ses 4700 ateliers de réparation de pièce de carrosserie potentiels.

L’adhésion se fera uniquement sur la base du volontariat, et un cahier des charges sera à respecter en ce qui concerne la communication, la digitalisation, l’équipement de garage, ou encore l’organisation interne de l’atelier dédié à la réparation de pièce de carrosserie pour Peugeot. Ce nouveau label de carrosserie d’auto constitue une avancée de taille pour l’entreprise, qui adoptera de fait une toute autre stratégie dans un domaine qui a longtemps été négligé au profit des carrossiers autonomes.

De ce point de vue, le géant français de l’automobile affiche dorénavant les mêmes ambitions de conquête que certains de ses concurrents fabricants de pièce d’auto, qui ont déjà pris les devants. C’est notamment le cas du groupe allemand Volkswagen, qui a lancé 02 labels il y a de cela quelques années. Le premier, consacré à la carrosserie d’auto, prévoit un appui sur l’outillage et la formation de ses partenaires ; le second, dédié au vitrage, développe le remplacement des pare-brise dans les ateliers mécaniques.

Savoir combien votre carte grise va vous coûter
Acheter une moto d’occasion, un couteau à double tranchant